Comment choisir un luminaire adapté en fonction de ses caractéristiques techniques ?

Comment choisir un luminaire adapté en fonction de ses caractéristiques techniques ?

Pour choisir un luminaire adapté à vos besoins, il est important d’apprendre à mieux comprendre les options et les caractéristiques techniques les plus utilisées.
Vous êtes perdu face au langage électrique parfois compliqué à comprendre ? Pas de panique, dans cet article on vous dit tout ce qu’il faut savoir sur les caractéristiques techniques d’un luminaire pour vous aider à choisir celui qui vous correspond le mieux !

Qu’est ce que l’indice de protection (IP) ?

L’indice de protection est une caractéristique à ne pas négliger lorsque vous choisissez un luminaire. Il est d’autant plus important de choisir un IP élevé lorsque vous souhaitez acheter des luminaires pour vos extérieurs ou pour des pièces souvent humides comme votre salle de bain. Vous l’aurez compris, l’indice de protection d’un luminaire vous indique la résistance à l’eau et aux corps étrangers comme la poussière. Il est composé de deux chiffres. Le premier (de 0 à 6) désigne la résistance du luminaire aux particules fines et à la poussière. Plus il est élevé, plus la protection est forte. Le deuxième chiffre (de 0 à 8) désigne, quant à lui, la résistance du luminaire face à l’eau (son niveau d’étanchéité) et face à la poussière.

Les équivalences en Watt et les LEDS 

Le watt mesure la puissance, également appelée flux énergétique, d’un luminaire ou d’une ampoule. Le watt permet donc de mesurer la puissance électrique d’une ampoule et par conséquent sa consommation d’énergie. Il est important de noter que les ampoules LED consomment beaucoup moins d’énergie que les ampoules classique halogène. Dans ce sens, cet indice de mesure correspond plus à la consommation électrique de l’ampoule qu’à son efficacité lumineuse. Il faut donc retenir que plus le nombre de watts est élevé, plus l’ampoule est gourmande en énergie.

Bien choisir la température de la lumière

L’unité de mesure qui indique la température de la lumière est le kelvin (k). Grâce à elle, vous pouvez évaluer la couleur diffusée par l’ampoule ou le luminaire lorsqu’il est allumé. Il est important de noter que plus la température est basse (2700 à 3200 k), plus la couleur de la lumière est chaude et tire vers le jaune. A l’inverse, plus la température est élevée (5500 à 6500 k), plus la couleur de la lumière est froide et tire vers le bleu. Si vous souhaitez une température de couleur neutre s’apparentant à la lumière du jour, il vous faudra alors choisir une température de couleur comprise entre 4000 et 5000 kelvin.

PS : Nous vous conseillons de choisir une température de couleur similaire dans toutes vos pièces pour ne pas générer de l’inconfort visuel !

Retrouvez notre article sur le taux d'éblouissement UGR

Indice de rendu des couleurs (IRC)

Cet indice permet de mesurer la capacité d’un luminaire ou d’une ampoule à bien rendre les couleurs. C’est l’aptitude d’un luminaire à nous faire distinguer les nuances de couleurs. Compris entre 0 et 100, cet indice est aussi une caractéristique à prendre en compte lorsque vous choisissez un luminaire. En effet, plus l’indice est faible, moins les couleurs seront facilement distinguables. Pour vous donnez un ordre d’idées, l’IRC de la lumière naturelle est de 100.

Que signifie le terme “dimmable” ?

Le terme “dimmable” signifie “variable”. Un luminaire dimmable produit une lumière à variation qui vous permet de choisir l’intensité lumineuse de votre choix. Un luminaires à variation à de nombreux avantages car il vous permet de régler l’intensité lumineuse en fonction de vos envies et vos besoins du moment.

Cependant, il est important de noter que pour qu’une lampe dimmable fonctionne, il est impératif d’y ajouter une ampoule compatible. De plus, il faut aussi veiller à choisir un luminaire équipé d’un variateur d’intensité.

Vous êtes un professionnel ?

Découvrez vos avantages professionnels avec DELILED®

Vous aimerez aussi 

Tout savoir sur l'IRC (indice de rendu des couleurs)

Comment améliorer le taux d'éblouissement d'inconfort (UGR) ? 

Indices de résistance aux chocs (IK) pour l'éclairage LED

Indices de protection (norme IP) pour l'éclairage LED

Les températures de couleur (kelvin)

Laissez un commentaireLaisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire ..
Prec.
Suiv.